août 15, 2017

Crossfire, tome 5 : Exalte-moi de Sylvia Day

août 15, 2017 0 Comments
« On pourrait quand même s'offrir une journée ensemble, risquai-je, essayant d'obtenir le maximum pour donner ensuite l'impression de faire des concessions. On reste en Caroline du Nord de vendredi soir à dimanche matin, et on passe la journée de dimanche à Westport.
- Aller de Caroline du Nord au Connecticut, puis du Connecticut à Manhattan dans la même journée ? Tu as perdu la tête ?
- De vendredi soir à samedi soir, alors.
- On ne peut pas s'isoler ainsi, Gideon, objecta-t-elle d'une voix douce en posant sa main sur la mienne. On doit suivre le conseil du Dr Peterson pendant un moment. Sortir ensemble, voir du monde et trouver le moyen de gérer nos... conflits sans se servir du sexe comme une béquille.
  Je le dévisageai. »

Mon avis:
Si vous recherchez une romance érotique et palpitante, foncé sur Exalte-moi de Sylvia Day

Ce roman est le 5ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.
Parlons dans un premièrement de l’intrigue du roman. Gideon et Eva traversent une mauvaise passe et cela nécessite un énième encadrement des attentes de chacun.  Gideon veut retrouver sa femme. Pour rappel, Eva est partie vivre chez sa mère. Le tome est dans la ligné du tome 4 au niveau des rumeurs et des attaques des ex de Gideon. Néanmoins, les solutions apportées sont plus glorieuses parce qu’il y a plus de communication entre eux. Leur couple prend son essor, premièrement,  leur couple est révélé au grand jour.

Dans un deuxièmement, les personnages ont changé au fil de ce roman. Ils sont toujours aussi attachants.
Eva est une femme déterminée, forte et elle résiste à Gideon. Avant, il contrôlait ses propos et ses gestes.
Gideon est un homme audacieux et solitaire. Il ne prête pas attention à sa famille à part Ireland.  Il cède maintenant volontiers les choix à Eva. Elle mène la barque plus qu’avant.

Enfin, parlons du style de Sylvia Day. L’auteur a toujours une plume addictive.
La narration est toujours alternée entre le point de vue de Gideon et celui d’Eva, cela apporte plus de consistance et de rythme au roman.
Néanmoins, la saga et ce dernier tome manque de crédibilité : ils se connaissent depuis 3 mois, ils sont déjà mariés et tout. Ainsi, les tomes auraient pu être condensés en une trilogie.
Toutefois, c’est une belle conclusion et toutes les réponses à nos questions.


La note : ★★★☆☆ (16/20) 

août 13, 2017

After, intégrale, tome 5 : After ever happy d’Anna Todd

août 13, 2017 0 Comments
« Ça semble impossible qu'il me reste encore quelque chose à lui donner, alors qu'elle possède déjà mon être tout entier, mais étrangement, quand elle me sourit, mon corps laisse apparaître un petit morceau de moi que je la laisse me voler. Tout lui appartient, et ce sera toujours comme ça. »

Mon avis:
Si vous recherchez une romance surprenante avec des héros déchirés, foncé sur After ever happy de Anna Todd

Ce roman est le 5ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.
Parlons dans un premièrement, de l’intrigue du roman : on reprend là où se termine « After we fell » avec la bombe lâchée à Hardin. On veut croire à une fin heureuse mais vu la situation chaotique, on a du mal à y croire.  Dans ce tome, il y a tellement de souffrance et de haine. Hardin va encore tout faire pour changer mais est-ce que cela payera ses fruits ? Tessa et Hardin auront leur "happy end" ?

Dans un deuxièmement, les personnages sont touchants.
Hardin change dans ce tome. Il gagne en maturité. Sa détermination est d’autant plus grande pour garder ceux qui aiment près de lui. Il est certes un peu énervant mais au fond il a un grand cœur et il est très patient
Quand à Tess, elle doit faire face à des moments difficiles, mais avec sa persévérance, elle s’en sort et réalise ses projets. Elle prend désormais ses propres choix.

Enfin, parlons du style d’Anna Todd. L’auteur a toujours une plume addictive et simple. Elle fait en voir de toutes les couleurs à nos héros. Dès qu’on pense que tous se remet en ordre, elle nous relance un évènement inattendu.  Ce tome est pour moi le meilleur, il y a de l’action, des personnages torturés, des doutes, de la trahison mais toujours autant d’amour. L’épilogue est juste sublime avec ses pans de vie à des années différentes. C’est la meilleure conclusion. J'ai été bouleversée.


La note : ★★★★★ (20/20) 

août 09, 2017

Fight for love, tome 6 : Legend de Katy Evans

août 09, 2017 1 Comments
« - Tu as été faite pour être mienne, dit-il contre mes lèvres, en m’embrassant entre deux souffles. Tu le sais ? demande-t-il. Tu es mienne. Mes mains ont été faites pour te toucher, mes lèvres ont été faites pour t’aimer, dit-il en suçant la peau de mon cou, passant sa langue sur ma gorge.
Il descend et mord mon chemisier, et le descend avec ses dents, pour embrasser ma poitrine.
-  Mes yeux ont été faits pour te voir, chuchote-t-il de sa voix d’orage en déboutonnant lentement mon chemisier. Ma langue a été faite pour te goûter, gémit-il contre mes seins.  »

Mon avis:
Si vous recherchez une romance très compétitive, foncé sur Legend- Katy Evans.

Ce roman est le 6ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.
Parlons dans un premièrement, de l’intrigue du roman : c’est le dernier tome de la saga. On se retrouve à peu près trois ans après le mariage de Brooke et Rémy. Les Tate accueillent chez eux, Reese, la cousine de Brooke, pour se consacrer de Racer. Reese va renforcer son corps en se mettant au sport, et elle va rencontrer Maverick Cage. Une ombre pointe, Rémy va vite affronter Maverick pendant les combats, sauf que Reese est de la famille de Rémy. Est-ce que leur relation va résister aux combats ?
 
Dans un deuxièmement, les personnages sont touchants.
Reese est une jeune fille de 20 ans. Elle est discrète, douce et intelligente. Elle est assez complexée par son corps.
Maverick est un garçon de 23 ans. Il est très réservé et peu bavard. Il est mystérieux. Il est beau, grand et fort. Son regard rempli toute une pièce et surtout intrigue Reese. Maverick veut devenir le meilleur, il s’entraine dur pour cela. Il veut battre Ripide, pour venger son père. Il veut faire ses preuves et montrer qu’il n’est pas comme son père.
La relation entre les deux se développe lentement mais très intense. Ils s’expriment peu mais quand ils parlent ce n’est pas pour rien.

Enfin, parlons du style de Katy Evans. L’auteur a toujours une écriture simple et descriptive. Le tome clôture parfaitement la saga. Je trouve que l’univers obscur de l’Underground n’est pas présent, on voit cette fois que le positif des combats.

La note : ★★★★☆ (18/20)

août 07, 2017

Nuit - Bernard Minier

août 07, 2017 0 Comments
 « Il le va les yeux de l'article qui annonçait que Toulouse accueillait 19000 nouveaux habitants chaque année et pourrait dépasser Lyon d'ici à dix ans, possédait 95789 étudiants, 12000 chercheurs, était reliée à 43 villes européennes par son aéroport, à Paris par plus de 30 vols quotidiens, mais - dans la queue le venin - l'article faisait ensuite remarquer que entre 2005 et 2011, les effectifs de la police toulousaine comme ceux de la police nationale dans son ensemble n'avaient cessé de diminuer pour des raisons strictement budgétaires et que cette baisse dramatique n'avait pas été totalement compensée depuis. »

Mon avis:
Si vous recherchez un Thriller exquis sans trop atrocité, foncé sur Nuit - Bernard Minier.

Ce roman est le 4ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.
Parlons dans un premièrement, de l’intrigue du roman : nous suivons Kristen Nigaard et Martin Servaz. Kristen Nigaard est une inspectrice norvégienne, elle se rend à Bergen, puisqu'elle a été appelée sur une enquête concernant une jeune femme  qui a été retrouvée massacrée dans une  église. La victime est une  technicienne qui travaillait sur une plate-forme pétrolière. Tous les soupçons vont se porter sur un de ses collègues qui n’est d’autre que Julian Hirtmann. Elle découvre également que cet homme a des photos de Martin Servaz, l’homme l’a  longuement épié et une photo d’un petit garçon avec au dos inscrit : Gustav. Une question chez Martin Servaz : quel est le but de Hirtmann à les réunir sur cette enquête ?

Dans un deuxièmement, les personnages sont toujours autant attachants.
Martin est bourru et solitaire. Il est un très bon enquêteur. Il se renferme encore un peu plus dans ce tome. Avant, il parlait à ses collègues mais là rien. Martin est courageux parce que dans ce tome il connait encore énormément de mésaventures: grave accident, affaires de viols, soupçon de meurtre.
Kristen est nouvelle dans ce tome. Elle démarque comme un cheveu sur la soupe, froide et aussi solidaire que Martin. Elle est déterminée. Les personnalités des deux les rapprochent. Ils se comprennent. Elle est aussi personnellement impliquée avec Hirtmann que Martin dû à son passé. Ils forment un duo intéressant et très appréciable.

Enfin, parlons du style de Bernard Minier. L’auteur a toujours une plume remarquable. Il sait retransmettre l’ambiance de son roman : sombre, angoissant. Je trouve que ce roman est moins descriptif que les autres : il y en a mais elle pèse moins sur le rythme de la lecture.
La fin est juste époustouflante et inattendue. Elle montre qu’il ne faut pas se fier aux apparences.

La note : ★★★★★ (19/20) 

août 05, 2017

Les filles au chocolat, tome 6 : Coeur cookie de Cathy Cassidy

août 05, 2017 0 Comments
Jake vient juste de découvrir que son père a longtemps mené une double vie et qu’il a quatre demi-sœurs cachées : Honey, Summer, Skye et Coco. Déjà bouleversé par cette nouvelle, il voit en plus son quotidien à Londres avec sa mère tourner au cauchemar. Et il n’a nulle part où se réfugier. À part peut-être chez ses demi-sœurs dans le Somerset ?

« Cher papa,
Je me demande pourquoi je t'appelle encore comme ça, mais je ne vois pas quel autre terme utiliser.
Je ne me fais pas d'illusions : tu ne répondras pas plus à ce message qu'aux précédents. Tu refuses d'assumer tes erreurs. Reconnaître que tu as un fils reviendrait à admettre que tu es un homme infidèle et un menteur. Tu as enchaîné les liaisons sans te soucier une seconde de leurs conséquences. Mon existence est bien trop embarrassante pour toi [...] »

Mon avis:
Si vous recherchez un roman jeunesse doudou, foncé sur Coeur cookie de Cathy Cassidy.

Ce roman est le 6ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.
Parlons dans un premièrement, de l’intrigue du roman : nous faisons la connaissance avec Jake Cooke, alias « Cookie », qui apprend que son père avait une double vie et donc qu’il a quatre demi-sœurs. Cette nouvelle l’a un peu bouleversé même si au début il ne veut pas en entendre parler. Pour régler un souci, il décide de les rencontrer dans le but de contacter son père. Il s’est braqué aussi contre le nouveau copain de sa mère et refuse d’aller vivre chez lui. Il fonce chez les Tanberry tête baissée. Jake arrive quand la famille est en plein tournage et préparatifs, il est néanmoins le bienvenu et va aider toute cette famille. Arrivera-t-il à obtenir ce qu’il est venu chercher auprès des Tanberry ?

Dans un deuxièmement, les personnages sont touchants.
Jake vit avec sa mère et ses deux petites sœurs dans un appartement misérable au-dessus du restaurant où travaille sa mère. Jake est très diplomate et il va apporter la paix sur les tensions des Tanberry. Jake est très têtu, attachant et courageux. Il est impulsif. Il prend le rôle de père à la maison et est très protecteur. Il est très soucieux vis-à-vis de leur situation familiale.
Ce tome réunit tous les autres personnages et on apprend des informations comme pour Summer.

Enfin, parlons du style de Cathy Cassidy. Le roman est frais et léger. Ce tome est plus sombre, il parle de familles brisées, de pères absents, d’accepter les nouveaux changements. Le tome est court, il se lit bien et conclut bien cette série.


La note : ★★★☆☆ (15/20)

août 01, 2017

La boutique Vif-Argent, tome 3 : La carte des passages - Pierdomenico Baccalario

août 01, 2017 0 Comments
Pourquoi Semueld Askell rôde-t-il nuit et jour dans le village d'Applecross, accompagné d'un vol sinistre de corbeaux? Tout cela ne présage rien de bon. Il semble qu'il ait réveillé la colère des Autres, ces créatures magiques qui vivent dans la Terre Creuse... Mais c'est à Finley surtout qu'il s'intéresse et à ce qui lui tient le plus à cœur: Aiby Lily! Pour son amie, Finley est capable des exploits les plus fous!

«- Il faut que je me jette du haut de la falaise ? laissai-je échapper.
Aiby éclata de rire et sortit de sa poche une montre d'argent en forme d'oignon au bout d'une longue chaîne.
- Rien d'aussi dramatique ! Je voudrais simplement que tu gardes toujours ça sur toi.
Je me doutais bien que cette montre devait avoir quelque pouvoir mystérieux...
- Qu'est-ce que c'est ? demande-je d'un air soupçonneux. Elle ne va pas me jouer de drôles de tours, genre m'envoyer en Patagonie ou convoquer le Lapin blanc ?
- Tu peux être tranquille, m'assura Aiby. Papa et moi, nous avons pensé que la Montre de la Deuxième Chance pourrait te protéger un peu mieux.
- Mais de quoi ?
- Ça t'ennuierait qu'on en parle demain ? »

Mon avis:
Si vous recherchez un fantastique très jeunesse, foncé sur La carte des passages de Pierdomenico Baccalario.

Ce roman est le 3ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.
Parlons dans un premièrement, de l’intrigue du roman : Finley va devoir enquêter et élucider les mystères autour de disparitions et de la présence du dangereux Askell.
C’est pour moi le meilleur des trois. J’ai été entraînée par ces aventures. Il y a un peu plus que du fantastique dans ce tome vu qu’il y a un peu de romance, vu que Finley va vivre sa première « amourette ». Ce qui explique aussi pourquoi l’intrigue est mieux, c’est que les « méchants » font passer à l’étape supérieure, ce qui donne plus d’action à ce livre qu’aux autres.  La magie est plus présente mais cette fois elle est plus compréhensible et plus expliqué : il y a toujours des objets « magiques » assez fous comme les talons de la bonne nuit et la montre de la deuxième chance qui est assez mis en avant dans ce tome.

Dans un deuxièmement, les personnages sont toujours autant attachants.
Finley, dans ce tome est plus heureux, plus libère. Il doute moins de ce qui voit vu qu’il a pris l’habitude de ne plus être choqué par les choses qui arrivent dans sa vie.
Aiby est un peu plus effacée ou ailleurs dans ce tome ce que j’ai trouvée dommage vu que le duo fonctionne moins bien. Finley est seul à prendre les décisions.

Enfin, parlons du style de Pierdomenico Baccalario. L’auteur a toujours une plume très imaginative. L’univers est toujours très intéressant. Ce roman se lit très facilement et très rapidement.
Comme toujours, on retrouve beaucoup d'illustrations très détaillées tout au long livre. C'est un vrai plaisir de le parcourir.

La note : ★★★★☆ (17/20) 

juillet 29, 2017

PAL d’Aout : 5 genres / 10 livres

juillet 29, 2017 0 Comments


Avant je faisais des PAL par thème sauf que je suis bloquer dans le même genre du coup je fais une PAL avec plusieurs genres pour voir si j'arrive à en lire plus.

Voici la liste des livres :
Classique : Madame de Bovary de Gustave Flaubert et Peter Pan de James Matthew Barrie
Thriller : Shutter island de Dennis Lehane et Jusqu’à ce que la mort nous unisse de Karine Giebel
Contemporaine : Petites histoires pour futurs et ex-divorcés de Katarina Mazetti et Les filles de Brick Lane, tome 1 : Ambre de Siobhan Curham
Romance : Lucky Harbor, tome 03 : Eperdument de Jill Shalvis et Loin de tout, tome 2 : Près de toi de J. A. Redmerski
Jeunesse : Cœur salé de Cathy Cassidy et La dernière petite enveloppe bleue de Maureen Johnson




Livres lu :

Follow Us @soratemplates