avril 23, 2015

# Articles

Central Park - Guillaume Musso

L’histoire :
Alice et Gabriel n'ont aucun souvenir de la nuit dernière ... pourtant, ils ne sont pas près de l'oublier.
New York, huit heures du matin ...
Alice, jeune flic parisien, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l'un à l'autre sur un banc de Central Park.
Ils ne se connaissent pas et n'ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.
Impossible? Et pourtant ...
Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D'où provient le sang qui tache le chemisier d'Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ?
Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n'ont pas d'autre choix que de faire équipe. La vérité qu'ils vont découvrir va bouleverser leur existence ...

Ce que j’en pense :
Du très grand Guillaume Musso. C’est un thriller avec une petite surprise à la fin.
Il possède ce don d'ensorceler le liseur dès les premières pages.
Ce livre, je l’ai lu d’une traite toute simplement parce que l’histoire et le rythme est soutenu avec des suspens à gogo, des rebondissements sont multiples. C’est un jeu de piste géant, des interrogations de fil en mesure, dès qu’on a la réponse à une seule, apparait une autre. On est pris dans l’intrigue.
Les personnages Alice et Gabriel sont très bien construits, attachants. Alice est force, avec un fort caractère, courageuse et lors que le découvre son histoire, elle est très fragile. Gabriel est mystérieux mais aussi rassurant. Cela fait un duo singulier. Des personnages authentiques et on s’attache vite à eux vu qu’ils sont très réalistes.
Le récit est bien mené, le ressenti d'Alice laisse place à des flashbacks qui se révèlent important pour la suite des intrigues.
Outre l'intrigue, j'ai aimé être dans la ville de  New-York, les paysages peints, les quartiers développée par l’auteur.



Note : 19/20, un vrai régal de tout point. 

Follow Us @soratemplates