mai 10, 2015

# Articles

Les yeux jaunes des crocodiles - Katherine Pancol


L’histoire :
Ce roman se passe à Paris.
Et pourtant on y croise des crocodiles. Ce roman parle des hommes. Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être. Ce roman est l'histoire d'un mensonge. Mais aussi une histoire d'amours, d'amitiés, de trahisons, d'argent, de rêves. Ce roman est plein de rires et de larmes. Ce roman, c'est la vie.

Ce que j’en pense :
Découverte de l’auteure. Un bon gros bouquin de 665 pages qui se lit vite et bien.
Le livre raconte l’histoire d’une famille avec deux sœurs complètement à l’opposé au niveau du caractère, du niveau social, du travail. Iris est sure d’elle, riche et ne vit que pour la richesse et la reconnaissance de son nom. Joséphine est sensible et manque totalement d’assurance en elle, elle se bat avec des problèmes de couple, d’argent, de famille.
L’auteur décrit les personnages avec tellement de détails, de subtilité qu’on ne peut pas ne pas s’attacher à eux. Les relations entre les personnages originaux, des moments fantaisistes, cocasses voir même grotesques amène du piquant dans le récit. Je n’ai jamais lu des personnages aussi décrit, en même temps il le faut pour une bonne trilogie.
Elle nous raconte l’histoire comme une maman à son enfant. On suit les péripétie et aventures de tous les personnages : et dieu sait pour moi qu’il y en a pas mal.
Le style est fluide et très agréable. Les personnages sont attachants. Il y a comme même des histoires qui sont incompatible : le flirte avec Mick Jaeger et Shirley fille de la reine.


Note : 20/20, hâte de lire la suite.

Follow Us @soratemplates