juin 22, 2015

# Articles

Carnages de Maxime Chattam


L’histoire :
Harlem Est. 18 novembre. 8h28.
Ils sont tous là, dans le hall de l'entrée du lycée. Plus que quelques minutes avant le début des cours. Parmi les élèves, un adolescent prépare son arme. Le carnage peut commencer...
Quand l'inspecteur Lamar Gallineo arrive sur les lieux, c'est pour découvrir le cadavre du tueur qui a retourné son arme contre lui. L'affaire dépasse rapidement le fait divers : de nouvelles tueries ont lieu dans d'autres établissements.
Lamar doit à tout prix enrayer cette macabre épidémie. Mais les apparences sont trompeuses. Toujours.

Ce que j’en pense :
Ce livre est mon premier Maxime Chattam. J’avais lu une nouvelle de lui dans 13 à table que j’ai adorée et j’ai voulu commencer ma lecture des Chattam par un thriller court pour découvrir plus son univers et son écriture. Mon premier Maxime Chattam.
Le récit est bien, il m’a convaincu à lire plus de Maxime Chattam. C’est un très court policier vu qu’il fait 93 pages.
Une histoire captivante dès les premières pages, avec les actions de tuerie. Une matinée de novembre dans un lycée de Harlem, un adolescent ouvre le feu sur ses camarades. Les tueries se repete dans d’autre lycée en 3 semaines. Ce qui crée la peur parmi les autres lycées alentours.  L'inspecteur Lamar va enquêter alors que ces trois tueries semblent avoir un lien.
Le personnage de Lamar est très bien décrit, c’est un afro-américain, grand et très bon détective. Il chercher un lien entre les tueries, les adolescents qui ont tiré et les lycéens de ces lycées dont la série à commencer pour éviter une autre. Ils ont une semaine entre les tueries donc une semaine pour résoudre l’enquête.
C'est un petit roman très agréable et avec lequel on ne se déplait pas. Vu les 93 pages, j’avais peur aussi que le roman soit bâclé ou que je loupe l’intrigue. Pas du tout plus que j’ai aimé dès les premières pages on est dans l’action et avec l’inspecteur.
Un thème s’adresse plus particulièrement aux jeunes lycéens car le thème est la solitude et la manipulation des adolescents et cette violence qui se crée d’isolement de ces jeunes fragiles.



Note : 16/20 Un très bon thriller pour découvrir le style de l’auteur. 

Follow Us @soratemplates