juin 28, 2015

# Articles

Liz Rigbey- l'été assassin


L’histoire :
Le père de Lucy vient de mourir. Il s'est noyé, dans la même crique que son fils quelques années auparavant. Coïncidence malheureuse ? La police est formelle : c'est un meurtre. Qui pouvait en vouloir à ce respectable professeur de géologie ? Et pourquoi, la veille de sa mort, avait-il intimé à Lucy de ne jamais revenir auprès des siens ? De retour dans sa Californie natale pour les obsèques, Lucy cherche désespérément des réponses. En vain. Confrontée aux mensonges et au silence de son entourage, elle va devoir puiser au plus profond de sa mémoire, même s'il faut pour cela renouer avec le plus douloureux des passés...
Tour à tour suspense captivant, saga familiale tragique et drame psychologique émouvant, l''Été assassin révèle une romancière remarquable, une incontestable virtuose de l'angoisse.

Ce que j’en pense :
Ce livre je les acheté pour la couverture, parce qu’elle est terrible. Je connaissais pas l’auteur et donc savais pas à quoi m’attendre dans cette histoire. Et je découvre avec envie que c’est une enquête policière.
La narratrice est la principale héroïne de l’histoire. Son père vient de mourir et elle revint en Californie pour l’enterrement et vendre ses objets et sa maison. Elle découvre que son passé a été modifié, que son père la trahie et que sa mort n’est pas accidentelle. Elle fouille dans ses dossiers et découvre pleine de choses qu’on lui cache. Elle découvre donc des secrets de famille.
Les personnages sont attachants. La fin et le meurtrier est très surprenant.
Ce livre est un thriller psychologique qui nous emporte dans les secrets de famille et les mensonges, on découvre tous les liens et peu à peu les relations déforment entre les sœurs et la mère qui est devenue folle suite à la mort de son fils. On découvre qui est en lien avec ses différentes morts et sa ma stockée.
La famille est d’origine russe, la famille est maudite et est victime de son malheur qui se répète avec le frère de la narratrice, le fils de la narratrice : la mort d'un nouveau-né...
Les recherches du meurtrier m’ont plu et je me suis bien plongée dans ce roman.


Note : 18/20 un livre surprenant.

Follow Us @soratemplates