août 18, 2015

# Articles

Mémoire d'une nuit d'orage de Nancy Pickard


L’histoire :
Jody n’était qu’une enfant lorsque ses parents furent assassinés. Vingt-trois ans plus tard, c’est pour elle un choc d’une grande violence quand elle apprend que leur meurtrier est libéré. Tandis que ses vieilles blessures se rouvrent, de nouvelles questions l’assaillent : Que s’est-il vraiment passé le soir du meurtre ? Pourquoi n’a-t-on jamais retrouvé le corps de sa mère ? Et si la vérité n’était pas celle qu’elle avait toujours crue ?

Ce que j’en pense :
Ce livre est un roman que j'ai emprunté à ma mamie parce que l’histoire m’intéressait.
Ce que j’ai aimé de cette histoire : la surprenante histoire de Jody, l’héroïne que l’on suit qui a perdu ses parents à l’Age de 3 ans. On suit le passé mais aussi le présent. Jody est une femme touchante par son courage et sa rage de retrouver la vraie solution. Il est addictif comme roman, quand on commence on veut savoir l’évolution de l’histoire.
De plus, l’auteur nous fait découvrir le Kansas : la terre, l’élevage des vaches, le ranch, les cowboys, les orages … J’ai adoré être plongés dans ses espaces jolies du Kansas.
De même, l’intrigue est surprenante et pleine de rebondissements, et je trouve cela fascinant et cela m’a permis de le dévoré encore plus vite. La famille que l’on rencontre est très soudée dans les épreuves et très célèbre dans Rose par ce qu’elle fait vivre beaucoup de personne. Ils sont unis pour le meilleur comme le pire. Annabelle est ma préfère parce qu’elle fait à manger pour sa marmailles, elle gère la vie à la maison, elle soutient les membres de sa famille et particulièrement Jody ; elle est attachante et dure pour les choses injuste de la vie comme à la supérette.
De plus, la fin m’a chamboulé.
Ce que je n’ai pas aimé de ce roman : c’est une petite briquette de 455 pages, qui méritait sur certaines descriptions d’être écourter.


Note : 18/20. Un bon policier captivant.

Follow Us @soratemplates