septembre 12, 2015

# Articles

L'attrape-coeurs - JD Salinger


L'histoire :
Le roman, écrit à la première personne, relate la période où Holden Caulfield, expulsé du collège Pencey Preparatory trois jours avant les vacances de Noël, retourne à la maison familiale, à New-York. Il déambulera en ville avant de devoir annoncer la nouvelle à ses parents.
Âgé de dix-sept ans, Holden est plein d’incertitudes et d’anxiété, à la recherche de lui-même. Il vit son passage à l'âge adulte et comprend qu'il perd l'innocence de l'enfance. L'une des plus belles images de l'auteur pour exprimer ce passage est lorsque Holden demande au chauffeur de taxi où vont les canards lorsque l'étang gèle. Salinger dans ce roman décrit avec ironie et justesse la société américaine des années 1950.
Ce que j'en pense :
Pour mon cours de TEG, j'ai du choisir un livre pour ensuite l'exposer. Le seul classique que j'avais envie de lire est l'attrape-coeurs. Je vous le dis, j'aime pas les classiques.
Ce roman est raconté Holden Caulfield, est un jeune homme de 15 ans qui vient de se faire renvoyé de son école à New York. C'est son quatrième renvoi d'une école, et il sait que ces parents vont le tuer. Du coup, il ne rentre pas chez lui et sa vagabondé seul.
Nous allons au fil du livre apprendre à connaître Holden, il va rencontré plusieurs personnage pendant son périple . Les diverses aventures  qu'il vit sont étonnantes et très bouleversante.
Le style de l'auteur est très oral et naturel. Il a le langage d'un gamin de 15 ans. Ce style rend le récit atypique.
Points positif : La narration a la première personne est bien choisie, elle permet d'être plus proche de lui. Il se pose des questions parfois drôle notamment « Qu'est ce que deviennent les canard de Central Park l'hiver ».
Point négatif : il utilise des qualificatifs très étonnant comme « cré nom de dieu », « fils de pute »... c'est très indigeste et dur pour le lecteur à passer au dessus. Le personnages et comme l'histoire se contruit est complexe, les anetoctes n'ont pas de dates. On a du mal a le suivre dans ce périphérie, il part dans tous les sens.
Il n'y pas vraiment de fin : il veut pas nous dire ce que j'attendais, le livre se coupe la.


Note : 12/20. Livre hors du temps.

Follow Us @soratemplates