décembre 29, 2015

# Articles

Trois jours avant Nöel - Mary & Carol Higgins Clark


L’histoire:
Trois jours avant Noël, Regan Reilly arrive à New York où elle doit passer les fêtes avec ses parents. Mais, à peine est-elle arrivée qu'elle apprend l'incroyable nouvelle : son père a été enlevé.
Rosita, son chauffeur, a aussi été kidnappée et les ravisseurs exigent une rançon d'un million de dollars. La date fatidique du 24 décembre approche. Avec l'aide d'Alvirah Meehan, Regan pourra-t-elle retrouver son père ? La famille, enfin réunie, pourra-t-elle fêter Noël comme il se doit ?

Ce j’en pense:
On est dans la période de Noël, j'essaye découler des livres en rapport avec hiver et Nöel, j'ai donc lu : trois jours avant Nöel de Mary & Carol Higgins Clark.
Disons que j'ai un avis assez nuancé. Je lis beaucoup de Mary Higgins Clark et donc on retrouve les même personnages et les mêmes procédés. Dans ce roman, on retrouve Regan Reilly l’héroïne de Carol Higgins Clark et Alvirah l’héroïne de Mary Higgins Clark, ce qui fait que on se repere dans les personnages et leur caractère mais ce qui m'a géne c'est que là Regan n'est pas avec Jack c'est leur rencontre en gros et donc il faut oublier ce que l'on sait et faire comme si on savait rien des autres livres que l'on a lu, je me suis donc poser la question de « faut-il lire les livres des deux Higgins Clark dans l'ordre ? ».
Il reste comme même que l'histoire est bien et plein de suspense, des situations qui nous font rire et je trouve que les deux style de l'auteur à une concordance parfait, et je l'es lu en une journée donc c'est très page tourneur même si c'est écrit assez gros et chronologiquement ce qui peut pertumé ceux qui préféré les chapitres « réels».

En s'approchant par derrière, Luke l'avait entendu marmonner : « Tu aimes les plantes ? Je vais t'en donner, des plantes, espèce de vieil hypocrite sénile. Respire un peu cette puanteur ! Et profites-en jusqu'au jour de la Résurrection ! »

« Bien sûr que je me souviens de toi, Petey, dit-elle. Qu'est-ce que tu fabriques ici ? » Il se balança d'un ^pied sur l'autre. « Tu es drôlement mignonne, Rosie. Dommage que tes passagers les plus importants ne puissent jamais en profiter.. »


Note: 16/20, un bon livre à quatre mains. 

Follow Us @soratemplates