février 17, 2016

# Articles

La mariée était en blanc - Mary Higgins Clark & Alafair Burke

Édition : Albin Michel.
Prix : 20 €
Pages : 400


Le résumé:
Après le succès de L'Affaire Cendrillon, Mary Higgins Clark et Alafair Burke nous entraînent dans une nouvelle enquête de Laurie Moran, productrice de Suspicion, une émission de télé-réalité spécialisée dans la reconstitution de cold cases. L'étrange disparition d'Amanda Pierce le jour de ses noces est un sujet tout indiqué pour l'équipe de Suspicion qui décide de réunir une nouvelle fois les invités. Et si la belle Amanda n'était pas celle que l'on croyait ? Quelqu'un pourtant sait ce qui lui est arrivé, bien décidé à ne rien révéler. « Jusqu'à ce que la mort les sépare... »

Ce j’en pense:
Ce livre je l'es acheter à sa sortie, parce que j'aime les auteurs et que j'avais déjà lu l'affaire Cendrillon et j'avais une claque avec ce livre. Aujourd'hui j'ai lu la mariée était en blanc et c'est aussi une claque aussi. Ils ont crée un univers et des personnages très attachants pour les uns et détestable pour d'autres.
Au niveau de l'histoire, Laurie Moran revient avec une autre affaire cold cases à présenter à la production de l’émission Suspicion, qui traite normalement de crime non élucidée mais là Laurie va faire une exception et prendre une disparition d'une jeune femme célèbre qui codirige une grande société ; elle a disparu le jour de ses noces. La mère à contacter et supplier pour que ce soit cette affaire et pas une autre prise pour l'émission.
Pour l'émission, Laurie et son équipe réunissent les protagonistes invités au mariage et sur place la veille au lieu ou la disparu devait se marier 5 ans plus tôt. L'émission est là pour démasquer les coupables et faire tomber les masques de chacun et les secrets qui pouvait encore avoir.
Au niveau de la captation, ils savent et ont toujours sus comment me captée: chapitre très court (2 à 6 pages maximum), une écriture simple et direct, des phrases courtes, des points de vue différents des protagonistes de l'affaire, et par dessus cela de la romance. Ce qui fait qu'on soit captivée et aussi qu'on cherche avec les indices qu'on a, ce qui s'est réellement passée.
Au niveau personnage, les enquêteurs sont les mêmes que l'affaire cendrillon. Je trouve que Alex fait encore plus de contre interrogatoire percutant. Quand à ceux liée à la disparition, ils sont tous très intéressant vu qu'il n'ont pas le même point de vue de ce qui est arrivée à la disparue et il y a un panel de caractère.
La fin est très important pour moi : celle la est surprenante, je n'en dirais pas plus, vu que mes soupçons n'était pas les bons avec tous ses bouleversements juste à la fin.

Les extraits:
« Ma fille était une femme d’affaires accomplie. Elle adorait New York. Il n’y a pas eu de retraits d’argent inhabituels ni de transactions sur sa carte de crédit avant sa disparition et absolument rien depuis. Elle aimait ses amis et sa famille. Elle ne nous aurait pas infligé une telle épreuve. Si elle ne désirait pas se marier, elle l’aurait annoncé à Jeff gentiment et ils auraient poursuivi leur chemin chacun de son côté. »

Note: 20/20, une nouvelle affaire cold cases ravissante

Follow Us @soratemplates