mars 29, 2016

# Articles

Ce qui nous lie - Samantha Bailly

Le résumé:
Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler... et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie «normale», celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de cœurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens.

Ce j’en pense:
Je le sort parce que j’ai aimé l’auteur avec nos âmes jumelles en attendant d’avoir le tome 2 nos âmes rebelles, j’ai décidé de lire ce qui nous lie de Samantha Bailly.
La couverture est vraiment très belle et c’est pourquoi j’avais acheté en particulier celui-ci de l’auteur. Elle est aussi un peu mystérieuse avec cette fille de dos.
Passons à l’histoire : Alice était proche de sa grand-mère, elle avait Alzheimer, à son décès Alice est ravagée. Alice depuis ce jour à un don. Elle voit des liens entre les gens. Alice va avec ce don prévenir les femmes qui se font trompée mais elle décide d’avoir une vie dans la « norme » et rentre comme employée chargé du recrutement. Des liens sont débouchés entre les employés.
Côté écriture : la plume de Samantha Bailly est très simple, en détail. On rentre tout de suite dans l’histoire même si les chapitres en passé puis présent me fessaient un peu peur, peur de se perdre.
Les personnages : Alice est très attachante, elle est jeune et pimpante, elle nous fait rire. Elle a un passé torturée avec un homme. Du coup, Alice ne fait pas confiance à tous les hommes, elle les juges. Raphaël est sublime, un mec qui a tout pour réussir auprès de la famille du PDG mais il est gêné, pas à sa place.  Les personnages secondaires ont aussi une place importante : ils apportent un rapport avec l’entreprise primordiale en termes d’amitié.
La fin : comment dire, elle est une déception, je m’attendais à un truc un peu plus recherché dans la continuité du livre.


Les extraits: 
« La femme s'éloigne, préoccupée. Lorsque mon regard se pose sur la place, mon cœur s'affole. Des lumières. Mais pas celle des monuments ou des immeubles. Les gens évoluent au milieu d'entrelacs scintillants. Je me frotte les yeux. Les rouvre. Les fils sont toujours là, partout. Ils partent en tous sens, ondulent, naissent et se rompent. Qu'est-ce que c'est ça ? »
« - Tu ne supportes pas que les personnes que tu aimes aient un jardin secret. Tu voudrais la vérité, et toute la vérité. Seulement, il n'est ni possible ni conseillé de tout révéler au grand jour. Il faut parfois simplement laisser à l'autre sa liberté. »


Note: 19/20 une idée brillante et touchante mais petit bémol sur la fin

Follow Us @soratemplates