mai 05, 2016

# Articles

Désolé, je suis attendue - Agnès Martin Lugand

L’auteur :
Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d'affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l'adrénaline est son moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s'inquiètent de son attitude. Peu lui importe les reproches qu'on lui adresse, elle a simplement l'impression d'avoir fait un autre choix, animée d'une volonté farouche de réussir. Mais le monde qu'elle s'est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé.

Ce j’en pense:
Et oui, le voici, le voilà, le petit nouveau Agnès Martin Lugand, oui je ne peux pas passer à côté d’un livre de cette auteure. Comme les autres, cela a été un coup de cœur.
L’histoire en bref : Yaël est interprète qui vit que pour son travail et pas de place pour grand-chose à côté même pour sa famille, elle a beaucoup changé depuis sa jeunesse. Elle avait une bande de pote qui s’inquiète pour elle, mais un manque à l’appel depuis 10 ans. Quand tout va se bouleverser dans sa tête grâce à un ami qui revient et qui remet du souffle dans sa vie.
Parlons maintenant des personnages qui portent l’histoire. Yaël héroïne de l’histoire, est une femme très dévouée, ambitieuse et travailleuse, froide sur ses talons, mais elle a une autre facette à découvrir. Bertrand, le patron de Yaël, est un homme mystérieux et strict mais tendre par moment. Alice, la sœur de Yaël est une femme intelligente et qui est forte. Un homme que je ne prononcerais pas le nom est très heureux, se laisse percer par le temps, conteur d’histoire, aventureux.
Tous les autres sont aussi très attachants mais je vous laisse les découvrir pas vous-même.
La plume de l’auteur, elle est toujours fluide, poétique et subtile, dans les détails. Ce qui me plait chez elle c’est qu’elle raconte des histoires de la vie de tous les jours, avec des personnages passionnés parce qu’ils font dans la vie que ça soit les loisirs, le travail … du coup leur histoire est crédible et sincère. Les chapitres sont de 20 pages : ce qui peut sembler long mais cela passe très vite, on se prend dans leur histoire.
Je vous laisse découvrir cette histoire qui est une leçon de vie à sa manière sur les choix de vie que l’on peut faire et qui peut nous bouffer.
Deux petites choses: la couverture reflète bien la Yaël que l'on perçoit dans le livre. Et le titre est toujours en cohérence avec l'histoire comme d'habitude elle le tire de l'écrit. 

Les extraits:
« Quatre mois que je me tournais les pouces : vive les stages de fin d’études !  Avec le recul, je comprenais mieux pourquoi j’avais réussi à trouver le mien à la dernière minute. »

Note: 20/20 une pépite comme tous les Agnès Martin Lugand

Follow Us @soratemplates