août 18, 2016

# Articles

Foulée d'enfer - Jean Christophe Tixier

Fou de course à pied, Alex, 17 ans, est entraîné par Omar au semi-marathon. Il s'inquiète des dérives de son père qui participe à une milice de quartier afin de protéger leur lotissement des cambriolages. Persuadé que Menello, un voisin victime d'un vol, ment, Alex tente de s'introduire chez lui avec Omar.

« Une portière de voiture claqua soudain devant la maison, puis une autre. Surpris, Alex regarda l’heure sur son ordinateur portable. 23 heures. Il fronça les sourcils, aux aguets. »
« Ce soir-là, le vainqueur couvrit les 42.195 kilomètres en deux heures, dix minutes et une secondes, laissant le premier de ses poursuivants à plus de trois minutes. Un exploit, que le speaker loua en termes dithyrambiques »

Mon avis sur ce livre:
Premier qualificatif qui me vient à l'esprit sur ce livre : Tolérance
Pourquoi avoir lu ce livre ?
Ce livre est en emprunt bibliothèque. Je vins de découvrir la collection heure noire de l’édition Rageot et donc j’ai voulu en découvrir un autre et celui-là m’a tenté.

L’histoire est courte. En résumé, Alex s’entraine avec Omar. Alex vit avec son père qui traine avec une équipe pour trouver les cambrioleurs qui tourne dans le quartier. Un matin, Alex aperçoit dans le garage d’un  voisin l’œuvre en question. Il décide de mener l’enquête en retournant dans le garage avec Omar sauf qu’Omar se retrouve en prison. Comment va-t-il se retrouvé en prison ? Alex va tout faire pour délivrer Omar de prison. Alex va devoir se dépasser pour rester en vie.
Le récit mêle enquête et élément sportif avec des entrainements. Dans ce livre, on traite aussi du racisme, de l’injustice, de l’amitié entre ados, du premier amour parent divorcés, association de malfaiteurs.


Note: 18/20, de la course, de l’injustice et de l’amitié réunit dans ce roman. 

Follow Us @soratemplates