août 05, 2016

# Articles

La fille du train - Paula Hawkins

« Dans mon malheur, je me suis sentie très seule. Je me suis isolée, alors j’ai bu, un peu, puis un peu plus, et ça m’a rendue plus solitaire encore, parce que personne n’aime passer du temps avec une soûlarde. J’ai bu et j’ai perdu, j’ai perdu et j’ai bu. J’aimais mon travail, mais je n’avais pas non plus un métier passionnant, et même si ça avait été le cas... Soyons francs, encore aujourd’hui, la valeur d’une femme se mesure à deux choses: sa beauté et son rôle de mère. Je ne suis pas belle, et je ne peux pas avoir d’enfant. Je ne vaux rien. Je ne peux pas dire que mes problèmes d’alcool ne viennent que de tout cela. Je ne peux pas les mettre sur le compte de mes parents ou de mon enfance, d’un oncle pédophile ou d’une terrible tragédie. C’est ma faute. Je buvais déjà, de toute façon, j’ai toujours aimé boire. Mais je suis devenue plus triste, et la tristesse, au bout d’un moment, c’est ennuyeux –pour la personne qui est triste et pour tout ceux qui l’entourent. Puis je suis passée de quelqu’un qui aime boire à alcoolique, et il n’y a rien de plus ennuyeux que ça.” 

Mon avis sur ce livre:
Premier qualificatif qui me vient à l'esprit sur ce livre : Harcelant
Pourquoi avoir lu ce livre ?
J’ai acheté ce livre parce que j’en avais beaucoup entendu parler. Je l’es enfin lu, et j’ai beaucoup aimé cet univers, le harcèlement, le train, les mensonges.
On va suivre principalement deux personnes, deux jeunes femmes, Rachel et Megan. Rachel observe de son train une maison tous les jours et elle invente noms des personnes mais un jour elle découvre que la femme est dans les journaux pour sa disparition. Rachel est très curieuse et va chercher pourquoi et chercher des suspect, surtout qu’avant elle a vu la disparu embrasser quelqu’un autre dans son jardin. L’intrigue est pendant tout le roman, elle m’a beaucoup captivée et je n’avais pas deviné la fin. On trouve une ambiance assez pesante et parfois assez effrayante. Les personnages sont suffisamment détaillés : Rachel est une femme alcoolique, elle a un passé et elle va devoir faire un point sur sa vision des évènements du passé. Il y a aussi Megan, la femme qu’espionne Rachel, pour elle, Megan est parfaite mais on va découvrir qu’elle a un côté plus sombre.  
L’auteure écrit bien, les pages s'enchainent facilement.


Note:  17/20, un bon thriller avec une bonne dose de suspense. 

Follow Us @soratemplates