octobre 18, 2016

# Articles

Wallbanger - Alice Clayton

Caroline a un fantastique nouvel appart' à San Francisco, un KitchenAid, mais pas d'O. Elle a une belle carrière de designer d'intérieur, un bureau qui donne sur la baie, une recette de pain Zucchini à se damner, et toujours pas d'O. Elle a Clive à ses côté, de supers amis, un super lit, mais pas d'O. En plus de cette insulte d'être une sans-O, depuis qu'elle a déménagé elle doit se taper la nuit un voisin hyper bruyant, du genre à faire claquer le lit sur le mur. Chaque soupir, fessée et -était-ce vraiment un miaulement ?- lui rappelle que non seulement elle ne dort plus, mais qu'en plus, vous avez compris, elle n'a toujours pas d'O. Leur rencontre nocturne dans le couloir, aura des conséquences diverses.

«— Pourquoi est-ce que tu agis comme un connard de don juan ? demandai-je, mon visage à quelques centimètres du sien.
— Tu n’es pas mieux, espèce de briseuse de ménage !
Je n’eus pas le temps de répliquer que cet odieux salopard m’embrassa.
Il m’avait embrassée ! » 

Mon ressenti :
Les qualificatifs que je donne à ce livre : érotisme, évasion, humoristique.

On suit donc Caroline et Simon qui sont des voisins. Caroline, la jeune architecte vient d’emménager à San Francisco loué à sa patronne. Elle est célibataire depuis trop longtemps, elle est en manque d’O. Lorsqu’elle entend les exploits sexuels de son voisin qui est très actifs, elle est en colère au bout de nuit sans sommeil, elle veut le confronter pour qu’il arrête. Elle tombe nez à nez sur Simon et ça ne va pas se passer comme elle espérait. Simon est photographe de métier et donc voyage beaucoup pour son travail. Il n’a pas de relation sérieuse mais un harem de fille. Lui voit Caroline en colère et se démonte pas. Une tension et une amitié va se créer.

Concernant les personnages, Caroline est une personne accompli et très sure d’elle.
Les personnages secondaires sont très satisfaisants. Les meilleures amies de Caroline ont des malentendus remplis d’humour avec les amis de Simon. Julian et Benjamin quant à eux sont les plus mature je trouve. Julian est la patronne de Caroline et va essayer de la mettre avec Simon. Il y a Clive qui est le chat de Caroline qui est à mourir de rire.

Concernant l’écriture de l’auteur, l’auteur a su mettre plein d’humour et de rythme dans leur histoire. Les dialogues qu’on suit entre les personnages principaux ou secondaires sont amusants. Le livre se lit vite parce que l’on rit tout le long du bouquin.


Note : 18/20, une petite romance légère et plein d’humour. 

Follow Us @soratemplates