novembre 26, 2016

# Articles

Orgueil et Préjugés - Jane Austen

Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d'un mariage: l'héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n'est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l'épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu'il n'y a en fait qu'un héros qui est l'héroïne, et que c'est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.

«Je n'aime véritablement que peu de gens et en estime moins encore. Plus je connais le monde et moins j'en suis satisfaite. Chaque jour appuie ma conviction de l'inconséquence de tous les hommes et du peu de confiance qu'on peut accorder aux apparences du mérite et du bon sens.»

Ce que j’en pense :
Les qualificatifs que je donne à ce livre : classicisme, beauté, dépaysant.

On s’immerge dans la famille Bennet qui compte 5 filles. Il y a Jane, Elizabeth, Mary, Kitty et Lydia. On va entrer dans la quête d’une mère à placer toute ses filles avec un mari.  
L’installation d'un charmant voisin, Mr Bingley, avec Mr Darcy et de ses sœurs à Netherfield Park va susciter l’engouement de tous les habitantes du coin. Bingley va être courtisé de tous les belles filles du coin. Darcy est un homme assez mystérieux, hautain qui se trouve plus haut que les autres. Il va vraiment déplaire à Elizabeth, qui ne peut pas le voir en peinture. Changera-t-elle t’avis sur Darcy ?

Concernant les personnages, Darcy est mon personnage préféré. Il est tordant. Il est imbu de lui-même. Elizabeth est très intelligente, pure dans son caractère. Elle très observatrice de ce qui l’entoure. Mr Bennett est très intelligent aussi et rusé. Il est drôle sans ses répliques. Il s’est marié à une femme assez égoïste. Il veut être seul mais sa femme se mêle de tout.  Les femmes de la famille Bennett ont chacune un caractère distinct. J’ai beaucoup moins aimé, Lydia qui est une fille facile à mes yeux. Elle flirt avec plein officier.


Concernant le style du livre, ce livre m’a emporté dans la société du XIXème siècle. Je trouve aussi que la relation entre Elizabeth et Darcy est très humoristique. Austen nous mène à découvrir la ruralité et aussi la noblesse aux fils des paysages et péripéties abordés.
L’écriture d’Austen est fluide, les événements sont lent vu qu’ils sont tous décrits très sobrement mais bien décrits.  Le début est comme même assez dur à lire, dues aux longues descriptions mais je me suis accroché.


Note : 16, un classique à lire, une beauté pure. 

Follow Us @soratemplates