mars 06, 2017

# Articles

Les filles au chocolat, tome 5 : Coeur vanille - Cathy Cassidy

Honey, 15 ans, est l'aînée des soeurs Tanberry. Elle accepte mal le divorce de ses parents et ne supporte pas le nouveau compagnon de sa mère. Elle décide de rejoindre son père en Australie. Lui aussi a une nouvelle vie. Le lycée que fréquente Honey est strict et des photos compromettantes apparaissent sur sa page personnelle du réseau social Spiderweb.

« Qu'est-ce qui cloche chez moi ? Pourquoi ne suis-je pas digne d'être aimée, pourquoi se lasse-t-on si vite de moi ? J'aimerais comprendre. Papa disait que j'étais sa fille préférée, sa princesse: pourtant, il m'a abandonnée comme une vieille chaussette. Et la seule chose que j'ai trouvé pour supporter la douleur, c'est de la transformer en colère. »

Mon avis:
Si vous recherchez un roman frais et doux sur des thèmes de société, foncée sur Cœur Vanille de Cathy Cassidy

Nous allons en savoir plus sur l’ainé de la famille, Honey. On l’a déjà beaucoup aperçu dans les autres tomes comme une fille rebelle en colère, égoïste, elle attire les problèmes. On va la retrouver dans un autre univers vu qu’elle emménage chez son père chéri en Australie. Elle pensait que tout serait rose avec du soleil, un papa auprès de lui, un nouveau départ sauf que son passé va vite la rattraper grâce à des réseaux sociaux. Les réseaux sociaux sont présents pour garder le contact avec sa famille. Sauf que son compte est victime de piratage et va mener Honey dans une spirale diabolique.

Honey se révèle plus mature dans ce tome, elle fait des efforts pour devenir responsable et sage. Elle ne veut plus décevoir sa famille. Elle va se faire des amis sur qui elle pourra compter et qui va la sortir de se merdier. Son père va descendre de son pied escale, il est peu présent, ne lui fait pas confiance, il est agressif et manipulateur. Je hais le père de Honey, il se préoccupe même pas de ses enfants, il en a fait donc c’est indigne de lui de ne pas vouloir les élever et leur apporter de l’aide quand Honey lui dit qu’elle a un problème. Il est dans sa petite vie, avec son boulot qui lui prend du temps et veux qu’on lui foute la paix en rentrant le soir.
Honey va se découvrir au niveau artistique : le dessin. Elle se libère grâce à cette passion. L’auteur nous décrit des dessins qui apportent une perspective plus vaste de ce que ressent Honey.

L’écriture de l’auteur est toujours aussi simple et décrit très bien les lieux, les actions, on se sent bien avec les personnages et aussi ce que ressent Honey. Les pages sont passés à une telle vitesse que je me suis totalement laisser emporter en Australie.


Note : 16/20, un petit roman jeunesse très frais et avec toujours des thèmes actualités. 

Follow Us @soratemplates