avril 20, 2017

Hématome - Maud Mayeras

Dans une chambre d'hôpital, une jeune femme se réveille péniblement. Elle ne sait ni qui elle est, ni pourquoi son corps la fait autant souffrir : sa mémoire est comme effacée. A son chevet, Karter, son compagnon, effondré, lui apprend qu'on l'a agressée, puis violée. Dès sa sortie, Emma, assaillie par des flashs terrifiants, tente de reconstituer le puzzle de sa vie. Qui l'a agressée alors qu'elle attendait un enfant ? Quel grand malheur a mis un terme à sa carrière ? Et pourquoi le silence la sépare-t-il de son père depuis toutes ces années ? Bribe par bribe, les souvenirs ressurgissent, sans apporter compréhension ni réconfort. Emma croise des personnages de plus en plus inquiétants et la mort semble peu à peu tout recouvrir autour d'elle...
 
« Karter prend ma main. Mon léger mouvement de recul le surprend. Alors, il serre plus fort. Malgré la déchirure, son visage semble serein. Plus jamais.
La nuit va être longue. Affreusement longue. Je regarde Karter. Il somnole sur le vieux fauteuil en cuir orange seventies. Très stylé, ma foi. Lui aussi a dû observer et détester mon sommeil. Mais il est dans cette chambre, près de moi. Il me protège. Et seuls ses rêves le forcent à lâcher ma main. »

Mon avis:
Si vous recherchez un bon thriller sur les violences faites aux femmes, foncée sur Hématome de Maud Mayeras.

Nous suivons Emma Kazan qui se réveille à l’hôpital après un séjour dans le coma. Elle est amnésique. Elle souffre beaucoup. Elle découvre qu’elle a été sauvagement agressée et violée à la sortie d’une séance de cinéma. Elle ne sait pas qui est ce Karter qui se trouve à ses côtés et qui la connait particulièrement bien. Au fil du récit, Emma va chercher à se souvenir de sa vie d’avant et de son passé.

Concernant les personnages, Emma est une jeune femme fragile et perdue. Elle est aussi très forte et ne pas se morfondre sur son malheur et va reprendre sa vie d’une main de maître. Karter est très intriguant. Il a un physique singulier, qu’Emma n’apprécie guère. Néanmoins, il va protéger et aider Emma dans sa vie du quotidien. Il cache aussi beaucoup de choses à Emma sur sa vie d’avant.  

Concernant la plume et le rythme de ce récit, l’écriture est fluide. Maud Mayeras a une écriture forte, coupante, très percutante dans chacune des phrases. Elle choisit bien ses mots, ceux qui font avoir un impact sur nous. Le récit est écrit à la première personne ce qui nous permet de plonger totalement dans la tête d’Emma, on vit tout avec elle et on cherche comme elle les réponses à ses questionnements. Les indices se révèlent au fil de la lecture et des souvenirs qui remontent à la surface. Malgré mes suspicions véridiques, j’ai apprécié ma lecture, il y a tous les ingrédients pour un bon thriller : un crime abject, un criminel qu’on déteste, Emma qui est très touché et touchante et un très bon dénouement final.


Note : 18/20, j’ai adoré ce livre. Il s’enchaîne et se laisse dévorer. 

Follow Us @soratemplates