avril 28, 2017

# Articles

Robe de marié – Pierre Lemaitre

Nul n'est à l'abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s'accumulent puis tout s'accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n'a aucun souvenir. Alors, désespérée mais lucide, elle organise sa fuite; elle va changer de nom, de vie, se marier, mais son douloureux passé la rattrape...

« Ce matin-là, comme beaucoup d'autres, elle s'est réveillée en larmes et la gorge nouée alors qu'elle n'a pas de raison particulière de s'inquiéter. Dans sa vie, les larmes n'ont rien d'exceptionnel : elle pleure toutes les nuits depuis qu'elle est folle. Le matin, si elle ne sentait pas ses joues noyées, elle pourrait même penser que ses nuits sont paisibles et son sommeil profond. »

Mon avis:
Si vous recherchez un thriller psychologique sur le harcèlement, foncé sur Robe de marié de Pierre Lemaitre.

Nous suivons Sophie qui devient folle, elle perd ou oublie des petites choses. Puis des cadavres se sème autour d’elle. Comment peut-on oublier que l’on a tué quelqu’un ? Est-elle folle ?

Concernant la construction et le rythme du récit. Ce récit se construit en trois parties et en changeant de point de vue. L’écriture est soutenue et rythmée par des événements qui nous donne envie de tourner les pages. La première partie est racontée à la troisième personne et on entre dans la tête de Sophie. Elle est sous forme de chapitre et on est face à la fatalité, la perte d’être cher juste à côté d’elle, elle descente en enfer. La deuxième partie est racontée par Frantz sous forme de journal intime. On découvre la même histoire du point de vue du psychopathe. Elle résout des interrogations que l’on se posait. On comprend mieux Sophie et sa folie. Enfin, une troisième partie est racontée par l’auteur à la troisième personne. On arrive au dénouement, les événements différents se recoupe et donne un sens à cette folie. On apprend pourquoi et comment est née cette vengeance manipulation. C’est la partie qui m’a le plus captivée.

Concernant les personnages, Sophie est une jeune trentenaire, la vie lui sourit jusqu’à ce que des syndromes de dépressions apparaissent. Elle devient complètement désorientée et perdue. Elle est quelqu’un d’étourdie. Quelqu’un en-a-t-il profité de ce petit défaut pour mettre sa vie sans dessus dessous ? Sophie a beau être égarée, elle va décider d’agir et d’agir vite. Frantz quant à lui est un homme particulier qui a obsédé par une vengeance et il va consacrer beaucoup de son temps et de son argent pour ce qu’il projette de faire. Il est très malin et intelligent.

Note : 17/20, un bon thriller qui mêle manipulation et machiavélisme.

Follow Us @soratemplates