mai 21, 2017

# Articles

Le roi du plaquage - Marc Moritz

Romain est un homme, un vrai : un rugbyman professionnel... Et pas du genre à poser dans le calendrier des Dieux du stade !
Mais quand il rencontre Margot, la jeune photographe timide engagée par le club, le cœur tendre qu'il cachait sous ses pectoraux se met à battre... L'ours se changera-t-il en agneau ? Parviendra-t-il à intéresser la belle aux subtilités du hors-jeu ? Et surtout... acceptera-t-il de se laisser photographier ?

 « C'est étrange tout de même, ce mélange de gros bébés, de géants et de mannequins dans une même équipe, non ? a demandé Margot.
- Vous ne connaissez donc vraiment rien au rugby ?
- Vraiment rien ! Un oncle a essayé de m'y intéresser une fois, il a vite abandonné.
- Laissez-moi essayer... »

Mon avis:
Si vous recherchez une romance légère et amusante, foncé sur Le roi du plaquage de Marc Moritz.

Nous suivons Romain Mevasta, célèbre joueur de rugby qui est au bord de la retraite. Il n’a pas vraiment confiance en lui à part sur le terrain. En plus, Romain est têtu et ne veux pas quitter sa passion. Pendant le début de la saison, il tombe sur deux jolies femmes et son cœur va chavirer.

Concernant les personnages, ils sont très attachants et différents dans leur caractère et vécus amoureux. Margot est timide et avenante. Elle est photographe.  Elle croise Romain et se libère de ses peurs amoureuse et devient plus déterminé dans ses choix de vies. Romain lui donne de l’assurance. Romain est un homme fort et costaud avec un caractère assez impulsif. Il est très drôle. Leur différences font leur force et cela les rapprochent pour apprendre à évoluer au contact de l’autre.

Concernant la construction et le rythme du récit. Leur histoire fait rêver, par son côté si tendre et magique. Néanmoins leur histoire est reste réaliste vu qu’elle n’est pas toute rose et des problèmes se soulève.
D’abord, j’ai aimé parce que le rugby est un sport que j’aime et que j’ai pratiqué. On retrouve très bien l’ambiance chargée de testostérone, de la transpiration des vestiaires et de l’adrénaline des matchs.
De plus, le récit est happant. Le livre est court et très prenant. Il est difficile de lâcher se bouquin. L’auteur a une écriture agréable, simple et pleine de détails réaliste. L’histoire est raconté du point de vue de Romain, ce que je trouve particulièrement futée pour rapporter la passion du rugby et son côté romantique aussi.
Enfin, finissons par quelque défaut de ce livre. La romance va beaucoup trop vite à mon gout. Ils ne se connaissent pas, se rencontre, se parle deux fois et ils sont ensemble.
La fin est aussi trop rapide aussi, on reste sur notre faim, je trouve que un après de leur vie aurait été un peu mieux pour apprécie cette fin. Je comprends que ce livre fait deux cents pages et que c’est logique d’aller vite mais il y a d’autres moyens pour faire de cette romance une vraie réalité de temps comme revenir un peu plus tard (un mois plus tard ou ce genre de temporalité).


Note : 16/20, une histoire rapide, légère et romantique. 

Follow Us @soratemplates