juillet 10, 2017

# Articles

J'étais là de Gayle Forman

Cody a dix-huit ans. Elle n'a pas de père, mais une mère barmaid constamment en mini-jupe, et un avenir pas très rose depuis qu'elle a été recalée de la high school de Seattle qui aurait pu lui permettre de quitter enfin son « Shitburg » natal.  Mais tout empire le jour où Meg, sa meilleure amie, sa sœur de cœur, se suicide après avoir avalé une dose massive de poison dans un motel anonyme, non loin de la fameuse high school où elle, brillante boursière, avait été acceptée. Lorsque les parents de Meg demandent à Cody d'aller récupérer les affaires de leur fille, celle-ci s'embarque pour Seattle, avec la ferme intention d'en savoir plus sur le geste de son amie.

« La vie peut être dure, belle et compliquée, mais on est en droit d'espérer qu'elle sera longue. Alors, vous verrez qu'elle est imprévisible, que des périodes noires se produisent mais s'apaisent parfois avec beaucoup de soutien et que les tunnels s'élargissent, ce qui permet au soleil de revenir. Si vous êtes dans l'obscurité, vous aurez peut-être l'impression que vous n'en sortirez jamais. Que vous tâtonnerez. Seul. Mais ce n'est pas vrai. Il existe des gens susceptibles de vous permettre de retrouver la lumière.  »

Mon avis:
Si vous recherchez un livre jeunesse poignant sur la perte de soi dû à la mort d’un être cher, foncé sur J'étais là de Gayle Forman.
 
Parlons dans un premièrement, de l’intrigue du roman : on va suivre Cody qui a dix-huit ans. Elle a une existence assez compliquée puisque sa mère n'est presque jamais là et n'est pas un exemple à suivre. Elle attendait de partir de chez elle avec sa meilleure amie pour l’université de Seattle mais elle a été refusée. Peu de temps après, elle fait face au décès brutal de sa meilleure amie.  Elle veut comprendre ce qui a poussé sa meilleure amie (Meg) à se suicider. Cody va donc se lance dans la quête pour savoir les motifs de Meg pour avoir fait ce geste. Elle veut comprendre pourquoi Meg n’est pas venue vers elle pour appeler au secours même si elles se sont éloignées. C’est aussi un moyen pour elle de faire son deuil.

Dans un deuxièmement, les personnages sont très bien construits.
Cody est dévasté par la mort de son amie. Elle est très attachante et elle m’a touchée par son histoire et sa volonté de trouver la vérité sur Meg. Cody est perdue dans sa vie, elle a perdue son repère. Elle s’est toujours dissimulée derrière Meg et elle va se rendre compte qu’elle ne connait pas aussi bien que ça. Elle se libère et va enfin se dévoiler. Elle est très forte et déterminée. Elle a toutefois une part de fragilité et prend des risques dangereux pour révéler la vérité.
Elle va rencontrer Ben sur sa quête de vérité. Ben est un coureur de jupons qui enchaine les filles, il n’a jamais de sentiment et les jettes à la fin. Il est dédaigneux et détestable au début avec Cody. Au final, il évolue et se révèle très sympathique et redonne de la force à Cody. Il aide et soutien beaucoup Cody.
Meg fait aussi partie des personnages même si elle est décédée. On peut se faire une image d’elle avec ce que nous raconte Cody et au fur et à mesure les autres amis de Meg. On voit Meg au début comme un rayon de soleil qui fait du bien à tout le monde sauf qu’on découvre la vérité et elle cache sa véritable personnalité.

Enfin, parlons du style de Gayle Forman, son écriture est toujours aussi fluide et touchante. Gayle Forman est un auteur que j’apprécie énormément, j’ai lu tous ces livres traduits et j’ai été encore très touchée par celui-ci. Le  roman est raconté du point de vue de Cody et on a son unique point de vue. Elle encaisse les différentes révélations sur Meg ce qui rythme énormément le roman. Les pages se tournent naturellement vite, on veut connaître le fin mot de cette histoire. Le thème du suicide est abordé avec sensibilité et très réaliste sur le ressentis des personnages. Cette histoire m’a touchée et pousse à réfléchir.


Ma note : ★★★★★ (19/20)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow Us @soratemplates