juillet 29, 2017

# Articles

Off-campus, tome 4 : The goal - Elle Kennedy



Il suffit d'une nuit pour que tout change.
Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d'avocats du pays. Elle veut aller de l'avant et oublier son passé. Quand elle croise le beau Tucker, elle n'a à lui offrir qu'une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets.
Mais tout va se compliquer...

«Sa main remonte entre nous et l’humidité de ses doigts brille même dans l’obscurité de la cabine de son pick-up. Je ne m’attendais pas à l’excitation qui me submerge quand il se met à les sucer.
Je déglutis. Gloup !
Il appuie sur une manette et son siège s’aplatit complètement. Tucker s’allonge et me fait signe.
- Viens me baiser la figure. J’ai besoin de plus que ça.
Oh. Mon. Dieu. C’est qui, ce mec ? Peut-être ne devrais-je pas relever ma jupe jusqu’à ma taille ni ramper jusqu’à lui, mais je le fais. On dirait qu’il m’a jeté un sort, que je suis incapable de lui résister. »

Mon avis:
Si vous recherchez une romance sportive et touchante, foncé sur The goal d’Elle Kennedy.

Ce roman est le 4ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.
Parlons dans un premièrement, de l’intrigue du roman : on fait plus connaissance avec Tucker, la « nounou » de la bande et de Sabrina. Depuis longtemps, Sabrina James veut faire ses études à Harvard vu qu’ils représentent selon elle son ticket de sortie. Sabrina veut avoir qu’un simple plan cul et une relation ne l’intéresse point.  Elle n’a tout simplement pas le temps pour ça. Sauf, que faire la rencontre de Tucker va changer les perspectives ?
Dans le tome de The score, on avait appris la grossesse de Sabrina, je pensais donc que l’histoire allait s’enchainé. Mais l’auteur commence par leur rencontre et tout.  Ils se sont rencontrer dans le même moment que Dean et Allie se rencontre, Il y a des épisodes commun qui se répète (leur annonce et la perte de Beau). Je trouve que c’est important de revenir à leur rencontre, mais c’est très long le début du coup.

Dans un deuxièmement, les personnages sont attachants.
Tucker est discret, calme et il est très galant. Il est prêt à se sacrifie pour le bonheur de Sabrina. Tucker n’est pas issu d’une famille riche comme ses autres petits copains. Il a été élevé par sa mère qui est coiffeuse et a voulu faire un sport pas très pratiqué vers chez sa mère qui l’a poussé à s’en éloigné. Il n’a pas de réputation sulfureuse avec les filles. Il va être très protecteur avec Sabrina et aussi très patient pour qu’elle lui accorde sa confiance.
Sabrina on avait une vision d’elle peu piteuse grâce à ceux Dean disait d’elle. Je pensais qu’elle était froide et hautaine. En réalité, elle est une jeune fille qui est studieuse, elle veut se sortir de la situation pitoyable de chez elle.  Sabrina est une battante. Elle veut tout contrôler seule dans sa vie et elle ne veut pas s’attacher.  Néanmoins au premier abord elle peut être froide et hautaine c’est une façade pour se protéger.  Elle manque de confiance en elle dû à son environnement familial compliqué, elle ne vit pas dans un cocoon aimant.

Enfin, parlons du style d’Elle Kennedy. L’auteur a une écriture fluide, efficace et un humour mordant. Dans ce tome, l’humour est un peu moins présent de part surement que les personnages de ce roman ont toujours été studieux et réfléchi à la différence des duos mis en avant dans les autres tomes de la série.
La note : ★★★★☆ (17/20)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow Us @soratemplates